Pour notre dernière rencontre, nous avons abordé de nouveaux cantiques.

Raphaël, nous a chanté

Karanté doh Doué, cantique vannetais :

 

Me gav hir an amzér

E dreménan ér bed,

Mar n'em es Salvér

D'em hon fortein perpet.

 

Diskan :

Kerhet, m'El gardién

De laret d'em Jézus :

Hem doué é on é poén

Diskonfort hirvoudus.

 

Vous pouvez aussi mémoriser l'air de cantique en écoutant cette version enregistrée sur un disque de Carlos Nuñez :

 

En fait, c'est le même air qu'un autre cantique vannetais à Sainte Anne que vous pouvez écouter ici sur le site du sanctuaire de Sainte Anne d'Auray.

 

INTRON SANTEZ ANNA, GOUARNET HO PRETONED,

BONNE MERE SAINTE ANNE, GARDEZ VOS BRETONS

GOULENNET DREIST PEB TRA MA VEINT FIDEL BERPET

ET DEMANDEZ-LEUR SURTOUT DE VOUS RESTER FIDELE.

 

Aveidom péh ur gloér ha péh ul leùiné,

Ma oh deit d’or hemér aveid ho pugalé

Pour nous quelle gloire et quelle joie

Que vous êtes venue nous prendre pour vos enfants

 

Aveidom ni éma hé haranté vrasan,

Aveidom ni hé hra hé purhudeù kaeran

Pour nous, elle est l’amour, la plus grande,

Pour nous, elle fait les miracles les plus beaux

 

Pégement a ré klanv en des dohti rekour,

Hag én drougeù goahan e gav genoh sekour

Combien de malades vous demandent de l’aide,

Dans les plus grands malheurs, trouvent par elle du secours  

 

Pad gwéh e hues rantet, ô madeleh heb par !

D’er ré dall er gwéled, er hleùed d’er ré bouar !

Que de fois a-t-elle donnée avec sa grande bonté,

A l’aveugle la vue, au sourd l’ouïe.

 

Ped gwéh àr er mor braz de dud e ya de goll,

P’hé fedant, é tegas aùel mad én un taol !

Souvent sur la mer aux gens en péril,

En la priant d’envoyer du bon vent.